Émission Planète Terre

Valérie Amiraux était l’invitée cette semaine de l’émission Planète Terre du CÉRIUM pour parler du pluralisme religieux en Occident.

Share

 Lettre ouverte dans La Repubblica

Si les sociétés européennes sont sécularisées, elles continuent de parler religion, le plus souvent à la faveur de débats polarisants, qui ont dans quelques cas débouché sur des législations restrictives. L’arrêt récent de la Cour de Justice de l’Union européenne sur le port du foulard islamique dans les entreprises en est la plus récente illustration. La religion peut-elle nous être intelligible, comme citoyens, autrement que dans des débats clivants ?

C’est autour de cette question que Valérie Amiraux a été invitée à s’exprimer sur le sujet dans le quotidien La Repubblica, en préparation de la conférence internationale sur « Il silenzio del sacro » qui se tiendra du 31 mars au 2 avril 2017 à Bari (Italie).

Pour lire l’article (en italien).

Share

 Dessinons les élections

Valérie Amiraux et Baptiste ont participé au projet Dessinons les élections, un blogue dessiné sur les élections présidentielles françaises de 2017.

Voici leur lecture des élections !

Share

 Osons parler d’islamophobie

Valérie Amiraux, Bochra Manaï et David Koussens publient une lettre ouverte dans LaPresse+ suite à l’attentat terroriste au Centre culturel islamique de Québec survenu le 29 janvier.

OSONS PARLER D’ISLAMOPHOBIE

Musulmans, d’âges et d’origines nationales variés, tous étaient présents au Centre culturel islamique de Sainte-Foy, à Québec, pour prier dimanche soir. Six d’entre eux y ont perdu la vie. Plusieurs en sont ressortis blessés, plus ou moins gravement. Ce sont les faits : un lieu de culte, des musulmans, des morts et des blessés.

L’ensemble de la classe politique s’est dite surprise par l’irruption d’un geste « barbare », « crapuleux » au Québec. Quelques-uns ont risqué un lien avec le nouveau président des États-Unis et son « MuslimBan », particulièrement médiatisé cette fin de semaine.

Un chef d’antenne sur TVA a décrit sa stupeur en parlant de « terrorisme à l’envers », notion pour le moins abjecte pour qui s’arrête un instant sur le sens des mots. Il y aurait donc une direction « attendue » du terrorisme ? Il existerait des individus dont on s’attend qu’ils en soient naturellement les auteurs ?

Pour lire la suite.

Share

 Présentation des travaux en cours de Juliette Galonnier

Share
Archives des actualités
Get Adobe Flash player