Islamophobie : Regards croisés Québec-France

Islamophobie : Regards croisés Québec-France
Conférences de Valérie Amiraux et de Marwan Mohammed

Un attentat terroriste commis le 29 janvier 2017 au Centre culturel islamique de Québec a fait six morts et plusieurs blessés graves. Devant cet événement tragique, comment réfléchir aux multiples discriminations subies par les groupes racisés ?L’hostilité à l’encontre des musulmans se traduit quotidiennement par des discours stigmatisants, des pratiques discriminatoires ou des agressions physiques. Largement documentés, ces comportements antagoniques sous-tendent une position raciste qui réduit les « musulmans » à une catégorie ethnique homogène ou encore une position xénophobe qui conçoit « l’islam » comme un corps étranger à la société.

La présente discussion propose de faire le point sur les débats autour du concept d’islamophobie, et ce, dans deux contextes différents, la France et le Québec. À travers une démarche comparatiste, il s’agira plus précisément de mieux cerner certains phénomènes liés à l’islamophobie, soit la survisibilité d’images négatives de l’islam dans l’espace public et médiatique ainsi que la délégitimation des discours des musulman.e.s.

Le mardi 18 avril à 19 h
Maison des étudiants canadiens
Cité internationale universitaire de Paris
31 boulevard Jourdan
Entrée libre

Valérie Amiraux est professeure au département de sociologie de l’Université de Montréal. Elle est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en étude du pluralisme religieux. Docteure en sciences politiques de l’Institut d’études politiques de Paris, elle est également formée en histoire et en langue arabes. Ses recherches s’intéressent actuellement à la discrimination religieuse des minorités dans certains États de l’Union européenne, au rôle du juridique dans les conflits concernant le port des signes religieux en France et en Grande-Bretagne, et aux liens entre pluralisme et radicalisation en Europe et au Canada.

 

Marwan Mohammed est sociologue, chargé de recherche au CNRS. Depuis 15 ans, il mène des recherches autour de deux axes : le racisme et plus spécifiquement l’islamophobie, ainsi que sur les carrières délinquantes à travers le prisme des bandes de jeunes, de la désistance (les sorties de délinquance) et du banditisme. Il est par ailleurs engagé depuis 20 ans dans le secteur associatif au sein des quartiers populaires dans le Val-de-Marne. Il a enfin co-écrit et contribué à la réalisation du documentaire La tentation de l’émeute diffusé sur Arte en novembre 2010.

Affiche de l’événement

Share

 La complexe grammaire d’Outremont

Dans le cadre de sa série sur les recherches de terrain d’étudiants, le journal Quartier Libre est allé cette semaine à la rencontre de Valentina Gaddi, collaboratrice de la Chaire. Elle y présente son terrain de maîtrise dans l’arrondissement d’Outremont.

 

Quartier Libre transporte ses lecteurs sur le terrain, au cœur des projets de recherche menés par des étudiants. Dans ce numéro, la doctorante en sociologie à l’UdeM Valentina Gaddi revient sur son analyse de près de deux ans des relations intercommunautaires dans l’arrondissement d’Outremont à Montréal.

Pour son projet de recherche, Valentina Gaddi s’est intégrée à l’arrondissement montréalais d’Outremont, connu pour la diversité de ses communautés. Pendant plus de deux ans, elle s’est mêlée aux activités de l’association de quartier Les Amis de la rue Hutchison, qui cherche à organiser des discussions quotidiennes entre ses habitants, notamment entre juifs hassidiques et non hassidiques.

Lire la suite

Share

 Émission Planète Terre

Valérie Amiraux était l’invitée cette semaine de l’émission Planète Terre du CÉRIUM pour parler du pluralisme religieux en Occident.

Share

 Lettre ouverte dans La Repubblica

Si les sociétés européennes sont sécularisées, elles continuent de parler religion, le plus souvent à la faveur de débats polarisants, qui ont dans quelques cas débouché sur des législations restrictives. L’arrêt récent de la Cour de Justice de l’Union européenne sur le port du foulard islamique dans les entreprises en est la plus récente illustration. La religion peut-elle nous être intelligible, comme citoyens, autrement que dans des débats clivants ?

C’est autour de cette question que Valérie Amiraux a été invitée à s’exprimer sur le sujet dans le quotidien La Repubblica, en préparation de la conférence internationale sur « Il silenzio del sacro » qui se tiendra du 31 mars au 2 avril 2017 à Bari (Italie).

Pour lire l’article (en italien).

Share

 Dessinons les élections

Valérie Amiraux et Baptiste ont participé au projet Dessinons les élections, un blogue dessiné sur les élections présidentielles françaises de 2017.

Voici leur lecture des élections !

Share
Archives des actualités
Get Adobe Flash player